MASTER BUSINESS 3.0
MASTER BUSINESS
Le 1er Réseau Social B to C

Bienvenue à vous dans le monde du e-business et de l'échange direct entre les Particuliers, les Associations et les Professionnels.

Sur MASTER BUSINESS, vous pourrez "inter-agir" sur les Réseaux Sociaux les plus connus tels que TWITTER, FACEBOOK, LINKEDIN, VIADEO, GROUPE CANADA FRANCE, JKPM, GOOGLE PLUS...etc...

Entrez dans la nouvelle ère du 3.0 made in France !

Fini la perte de temps sur internet à rechercher les solutions à vos besoins...
laissez les solution venir à vous!

Connectez-vous à l'avenir...


Isabelle DEMETTRE
ET
Thibaut-Marc CAPLAIN

MASTER BUSINESS 3.0

Votre nouveau réseau social business ouvert aux particuliers, associations et professionnels / #CRM #business #MadeInFrance @MasterBusinessF
 
AccueilCalendrierGroupesMembresPortail*ConnexionS'enregistrer
Liens partenaires



E-magazine
#JeSuisCharlie (l'hommage)

WEEMOVE event's


CTM LAB 2 #crowdfunding

MASTER BUSINESS 3.0
vous propose aujourd'hui :

CTM Lab : StartUp Land
#MB3 #emag Lire toute l'actu !

#Crowdfunding #France

#100% #News A lire ! MAAM
#Liberté #Égalité #Fraternité
#Election Présidentielle A lire !
#Politique A lire !
#Economie #Emploi A lire !
#Droit #Finance A lire !
#Marketing #Publicité A lire !
#Société #Famille A lire !
#Psychologie moderne A lire !
#Nouvelle #Technologie A lire !
#Santé #Science A lire !
#Autisme A lire !
#Mode #Beauté A lire !
#Cinéma #TV #People A lire !
#Insolite A lire !
#Gastronomie A lire !
#Art #Culture A lire !
#Sport A lire !
#Cours, #Activités et #Loisirs
#Environnement A lire !
#Faits #divers A lire !
#Humour A lire !
#JeuxDeRôles A lire !
#Horoscope A lire !
#Météo A lire !
#Amiens #Somme #Picardie
#Paris #Parisien #Parisienne
#BienÊtre et #Santé #LR ++

#RégiePubWeb Agence de com'
#BusinessAuFéminin Le blog
#BusinessWomanClub Le club

#MB 3.0 com' Les pubs

#CRM MasterBusinessF #INTRANET MasterBusinessF
#TV MasterBusinessF

Développez votre réseau business via:

MASTER BUSINESS 3.0 MIDI
Repas d'affaires Jet7

- Chaque #mercredi #midi
- Chaque jeudi #midi
- Chaque #vendredi #midi

mais aussi:

- Chaque #mardi #soir

Développez votre avenir professionnel via:

MASTER BUSINESS 3.0 RH
Stages, Formations...etc...

- Trouver un #stage
- Trouver une #formation
- Trouver un #emploi
- Trouver un #contact
- Lire les #annonces
- Répondre à une #offre
- Trouver un #financement
- Trouver un #Graphiste
- Créer sa #société
- Faire sa #communication

mais aussi:

- Proposer un #stage
- Proposer une #formation
- Proposer un #emploi
#MasterBusinessF #TMCweb3
- DARKNET BUSINESS

#BGE #CLUB
#SHIVA #CLUB #WORLD
#BABYCHOCO #CLUB
Droits sur le site
Le réseau social MASTER BUSINESS 3.0 appartient à:

70% à Isabelle DEMETTRE, Consultante-Gérante-Associée Sarl CABINET CTM

15% à Sarl CABINET CTM, société de conseil pour les affaires et la gestion

10% à Thibaut-Marc CAPLAIN, Consultant-Associé-Majoritaire Sarl CABINET CTM

5% à T-M.C CONSULTING CLUB, Club de Consultants Indépendants franco-canadiens


Hotline

Mme Isabelle DEMETTRE
Propriétaire de
MASTER BUSINESS 3.0
Ceux qui commencent le plus de sujets
Isabelle DEMETTRE
 
MASTER BUSINESS 3.0
 
Admin
 
Régie Publicitaire Web
 
Thibaut-Marc CAPLAIN
 
AudreyAkpama
 
Kellye PARENT
 
CAPLAIN FAMILY FINANCE
 
MAAM
 
AMIENS
 

Partagez | 
 

 #TMCweb3 #politique : #Macron en #Corse : un équilibriste sur une ligne rouge

Aller en bas 
AuteurMessage
Isabelle DEMETTRE
Propriétaire et Responsable de MASTER BUSINESS
Propriétaire et Responsable de MASTER BUSINESS
avatar

Votre Profession : Propriétaire de MASTER BUSINESS

06022018
Message#TMCweb3 #politique : #Macron en #Corse : un équilibriste sur une ligne rouge

Le président entend « dialoguer » avec les élus nationalistes et autonomistes. Tout en réaffirmant l'indivisibilité de la République. Revue de presse.


En Corse, Macron va marcher sur le fil du rasoir. Jusqu'où le président peut-il aller, 20 ans après l'assassinat du préfet Érignac, sans céder sur l'essentiel ? Les éditorialistes oscillent entre demande d'ouverture et de fermeté face aux revendications. L'ouverture, c'est ce que prône Guillaume Goubert dans La Croix : « Pour sa première visite en Corse depuis son installation à l'Élysée, Emmanuel Macron a choisi une date très particulière, celle du vingtième anniversaire de l'assassinat de Claude Érignac. Rendre hommage au préfet tué à Ajaccio n'empêchera pas le président de dialoguer avec les élus autonomistes et nationalistes. (…) Ce ne sera pas facile », juge l'éditorialiste, qui estime que « ce n'est pas en posant autant de conditions que l'on construira l'avenir de l'île et de ses relations avec le continent ».

Laurent Joffrin est plus affirmatif encore dans Libération : « Il n'y a qu'une seule solution à la question corse : la négociation. (...) Il est temps de discuter. Il est temps de reconnaître que toutes les îles de la Méditerranée bénéficient de statuts particuliers. (...) Les nationalistes présentent des demandes précises. Toutes ne sont pas acceptables, mais toutes ne sont pas déraisonnables. (...) Leur opposer une fin de non-recevoir, c'est prendre le risque de réveiller les vieux démons. C'est manquer le coche de l'Histoire. »

« Sauver le dialogue »

Reste que l'exercice ne sera pas aisé. « Gérer le dossier corse, c'est manipuler un oursin. Tout a été essayé. En vain », rappelle Patrice Chabanet dans Le Journal de la Haute-Marne. « Emmanuel Macron veut y croire. Son déplacement vise à sortir du conflit qui oppose une partie de la population insulaire à l'État central. (...) Deux visions apparemment inconciliables entre lesquelles le président doit trouver une porte de sortie. Elle pourrait s'ouvrir sur une autonomie accrue. (...) Le réalisme économique plaide plus pour l'autonomie que la sécession. (...) Le chef de l'État n'aura pas la tâche facile pour apaiser les tensions toujours palpables sans renier les intérêts de la République. »

Dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Pascal Coquis reste un peu optimiste au vu du rapport de force entre Paris et Ajaccio : « Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni misaient sur un puissant élan populaire pour mettre la pression, ce n'est pas totalement réussi. Pas complètement raté non plus. (...) C'est peut-être ce qui pourra sauver le dialogue que chacun dit appeler de ses voeux et qui est au point mort. (...) On est loin du consensus et certaines revendications font très largement débat, mais pas au point d'empêcher l'ouverture de discussions. »

Mais Sébastien Lacroix juge dans L'Union-L'Ardennais qu'un gouffre existe entre la vision de Paris et les revendications corses : « Emmanuel Macron va jouer les funambules. Un coup de menton, puis une caresse. Pas de co-officialité de la langue corse, pas d'amnistie des prisonniers politiques, pas d'inscription de la spécificité corse dans la Constitution. En même temps, il devra accorder ses discours de président à ses envolées de candidat, lorsqu'il assurait vouloir donner à la Corse les moyens d'emprunter son propre chemin de développement économique... (...) Il faut que la tartuferie continue encore un peu et il faudra beaucoup de talent à Macron pour que la comédie ne vire pas à la tragédie. »

« La France ne peut être un pays à la carte »

Même constat d'impasse dans La Voix du Nord, où Hervé Favre décrit deux positions irréconciliables : « Aujourd'hui à Ajaccio et surtout demain à Bastia, où il prononcera un discours très attendu sur l'avenir politique de la Corse, le président parlera-t-il le même langage d'ouverture que le candidat dans son discours de Furiani prononcé deux semaines avant le premier tour ? (...) Pour le duo Gilles Simeoni-Jean-Guy Talamoni, l'heure est venue que le président aille plus loin que le candidat, en passant aux travaux pratiques. (...) Le duo verrait bien pour la Corse un statut particulier comme Tahiti ou Saint-Barthélemy, mais, pour Paris, Ajaccio ne sera jamais Papeete ! »

« Lâcher sur les points saillants des revendications du duo Simeoni-Talamoni est impensable pour une partie de la presse régionale. Car ce qui guette, c'est rien de moins qu'une France à la carte, comme le souligne Xavier Brouet dans Le Républicain lorrain : Macron va devoir jouer fin s'il veut lâcher davantage de lest et renforcer les prérogatives de la toute nouvelle collectivité. Au risque d'ouvrir la boîte de Pandore. Il y a quelques jours, Édouard Philippe confiait au préfet du Grand Est une mission sur la fusion des deux départements alsaciens. Il n'en a pas fallu davantage à Brigitte Klinkert, présidente du Haut-Rhin, pour revendiquer une collectivité à statut particulier. (...) En matière de différenciation des régions, la règle commune doit s'imposer. La France ne peut être un pays à la carte. Sauf à le fracturer un peu plus. »

http://www.lepoint.fr/politique/macron-en-corse-un-equilibriste-sur-une-ligne-rouge-06-02-2018-2192503_20.php

_________________
Au plaisir d'être à votre service.
Cordialement,

->Mme Isabelle DEMETTRE
  Responsable et Propriétaire de MASTER BUSINESS
  Consultante-Gérante-Associée Sarl CABINET CTM
  Gérante-Associée Sarl CAPLAIN FAMILY FINANCE
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» #TMCweb3 #politique : #Macron va-t-il bientôt pouvoir virer les patrons de l'#audiovisuel public?
» #TMCweb3 #politique : 52 % des Français pour une démission de #Macron
» #TMCweb3 #politique : Emmanuel #Macron dézingue Nicolas #Sarkozy et tacle François #Hollande
» #TMCweb3 #politique : Comment #Macron prépare son offensive d'#octobre
» #TMCweb3 #politique : #DSK profite d'un hommage à #Bricq pour adresser un message très politique à #Macron
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

#TMCweb3 #politique : #Macron en #Corse : un équilibriste sur une ligne rouge :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

#TMCweb3 #politique : #Macron en #Corse : un équilibriste sur une ligne rouge

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MASTER BUSINESS 3.0 :: Du 11 janvier 2012 au 31 décembre 2015 :: Saison 1 :: MASTER BUSINESS 3.0 - V1 :: MASTER BUSINESS 3.0 - V1.1 :: 6ème Etage :: 100% NEWS - Les actualités MASTER BUSINESS :: Politique-
Sauter vers: