MASTER BUSINESS 3.0
MASTER BUSINESS
Le 1er Réseau Social B to C

Bienvenue à vous dans le monde du e-business et de l'échange direct entre les Particuliers, les Associations et les Professionnels.

Sur MASTER BUSINESS, vous pourrez "inter-agir" sur les Réseaux Sociaux les plus connus tels que TWITTER, FACEBOOK, LINKEDIN, VIADEO, GROUPE CANADA FRANCE, JKPM, GOOGLE PLUS...etc...

Entrez dans la nouvelle ère du 3.0 made in France !

Fini la perte de temps sur internet à rechercher les solutions à vos besoins...
laissez les solution venir à vous!

Connectez-vous à l'avenir...


Isabelle DEMETTRE
ET
Thibaut-Marc CAPLAIN

MASTER BUSINESS 3.0

Votre nouveau réseau social business ouvert aux particuliers, associations et professionnels / #CRM #business #MadeInFrance @MasterBusinessF
 
AccueilCalendrierGroupesMembresPortail*ConnexionS'enregistrer
Liens partenaires



E-magazine
#JeSuisCharlie (l'hommage)

WEEMOVE event's


CTM LAB 2 #crowdfunding

MASTER BUSINESS 3.0
vous propose aujourd'hui :

CTM Lab : StartUp Land
#MB3 #emag Lire toute l'actu !

#Crowdfunding #France

#100% #News A lire ! MAAM
#Liberté #Égalité #Fraternité
#Election Présidentielle A lire !
#Politique A lire !
#Economie #Emploi A lire !
#Droit #Finance A lire !
#Marketing #Publicité A lire !
#Société #Famille A lire !
#Psychologie moderne A lire !
#Nouvelle #Technologie A lire !
#Santé #Science A lire !
#Autisme A lire !
#Mode #Beauté A lire !
#Cinéma #TV #People A lire !
#Insolite A lire !
#Gastronomie A lire !
#Art #Culture A lire !
#Sport A lire !
#Cours, #Activités et #Loisirs
#Environnement A lire !
#Faits #divers A lire !
#Humour A lire !
#JeuxDeRôles A lire !
#Horoscope A lire !
#Météo A lire !
#Amiens #Somme #Picardie
#Paris #Parisien #Parisienne
#BienÊtre et #Santé #LR ++

#RégiePubWeb Agence de com'
#BusinessAuFéminin Le blog
#BusinessWomanClub Le club

#MB 3.0 com' Les pubs

#CRM MasterBusinessF #INTRANET MasterBusinessF
#TV MasterBusinessF

Développez votre réseau business via:

MASTER BUSINESS 3.0 MIDI
Repas d'affaires Jet7

- Chaque #mercredi #midi
- Chaque jeudi #midi
- Chaque #vendredi #midi

mais aussi:

- Chaque #mardi #soir

Développez votre avenir professionnel via:

MASTER BUSINESS 3.0 RH
Stages, Formations...etc...

- Trouver un #stage
- Trouver une #formation
- Trouver un #emploi
- Trouver un #contact
- Lire les #annonces
- Répondre à une #offre
- Trouver un #financement
- Trouver un #Graphiste
- Créer sa #société
- Faire sa #communication

mais aussi:

- Proposer un #stage
- Proposer une #formation
- Proposer un #emploi
#MasterBusinessF #TMCweb3
- DARKNET BUSINESS

#BGE #CLUB
#SHIVA #CLUB #WORLD
#BABYCHOCO #CLUB
Droits sur le site
Le réseau social MASTER BUSINESS 3.0 appartient à:

70% à Isabelle DEMETTRE, Consultante-Gérante-Associée Sarl CABINET CTM

15% à Sarl CABINET CTM, société de conseil pour les affaires et la gestion

10% à Thibaut-Marc CAPLAIN, Consultant-Associé-Majoritaire Sarl CABINET CTM

5% à T-M.C CONSULTING CLUB, Club de Consultants Indépendants franco-canadiens


Hotline

Mme Isabelle DEMETTRE
Propriétaire de
MASTER BUSINESS 3.0
Ceux qui commencent le plus de sujets
Isabelle DEMETTRE
 
MASTER BUSINESS 3.0
 
Admin
 
Régie Publicitaire Web
 
Thibaut-Marc CAPLAIN
 
AudreyAkpama
 
Kellye PARENT
 
CAPLAIN FAMILY FINANCE
 
MAAM
 
AMIENS
 

Partagez | 
 

 #TMCweb3 : #Nucléaire : le gouvernement lance l'opération déminage à #Fessenheim

Aller en bas 
AuteurMessage
Isabelle DEMETTRE
Propriétaire et Responsable de MASTER BUSINESS
Propriétaire et Responsable de MASTER BUSINESS
avatar

Votre Profession : Propriétaire de MASTER BUSINESS

18012018
Message#TMCweb3 : #Nucléaire : le gouvernement lance l'opération déminage à #Fessenheim

Ce n'est pas Nicolas Hulot, mais son secrétaire d'État, Sébastien Lecornu, qui monte au front en Alsace. Il va passer trois jours à Fessenheim pour préparer le terrain à la fermeture de la centrale nucléaire EDF. Un déplacement sous tension.


Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, se rend ce jeudi, pour près de trois jours, à Fessenheim et dans sa région. Un déplacement soigneusement préparé et qui s'annonce tendu. L'objectif est de lancer le travail de préparation de la fermeture de la centrale nucléaire EDF.

Le cadet du gouvernement d'Édouard Philippe, venu du camp des Républicains, vient en éclaireur: Fessenheim est une friche politique qui, depuis six ans, n'a vu passer aucun ministre, aucun premier ministre, pas davantage de Ségolène Royal, pourtant si combative sur le sujet dans son bureau du ministère de l'Écologie, et encore moins de président de la République.

«Les salariés et les élus locaux ont maintenant besoin qu'un membre du gouvernement s'investisse personnellement dans ce dossier», expliquait aux Dernières Nouvelles d'Alsace Sébastien Lecornu le week-end dernier. Au menu de ses trois jours en Alsace, le secrétaire d'État a prévu de rencontrer les représentants du personnel de la centrale, le maire de la commune de Fessenheim et son conseil municipal, puis d'autres élus de la région. Mercredi, une question restait ouverte: Sébastien Lecornu pourra-t-il entrer dans la centrale elle-même? Sous le quinquennat Hollande, un seul des deux délégués interministériels successivement chargés du dossier y a eu accès, en une seule occasion. Une autre fois, il avait été bloqué par les salariés. Fessenheim n'est certes pas une ZAD, mais la rancœur y est solidement enkystée. Et, décrit un proche du dossier, «les élus et les salariés sont toujours très remontés…». Pour Sébastien Lecornu, qui se substitue dans ce dossier à son ministre de tutelle, Nicolas Hulot, trop clivant dans le domaine nucléaire, ce déplacement est donc une épreuve du feu.

Un comité de pilotage va être mis sur pied pour diriger les travaux préparatoires d'une transition que le gouvernement veut exemplaire. Des groupes de travail ont déjà commencé à plancher sur les thèmes de la mutation économique du territoire, sur l'aménagement du foncier disponible, sur les infrastructures de transport de la zone, sur la fiscalité locale et sur l'approvisionnement énergétique. L'objectif est d'imaginer dès maintenant un avenir économique à la place des deux réacteurs nucléaires. Une piste pourrait être l'installation d'une ferme solaire, EDF ayant programmé un grand plan de développement de sa production photovoltaïque en France.

De Hollande à Macron

Il faudra du temps pour apaiser les esprits. Fessenheim n'a jamais digéré 2012. Le sort de la plus vieille centrale nucléaire française s'est joué à l'époque sur sa position sur les cartes géographiques - près de la frontière d'une Allemagne devenue rétive à l'atome civil et sur une faille sismique qui éveille les craintes - et sur l'échiquier politique, au centre de la négociation préélectorale entre socialistes et Verts. Les premiers ont accordé aux seconds d'incorporer la fermeture de Fessenheim au programme.

François Hollande aura louvoyé tout au long du quinquennat. La promesse était un piège: car le gouvernement ne pouvait exiger la fermeture de la centrale, dont l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait validé la continuation de l'activité. Il fallait donc qu'EDF la propose. Or l'entreprise, certes publique à 84 %, a de l'expérience et de l'habileté à revendre en matière de stratégie d'obstruction passive. L'électricien s'est à la fois appuyé sur son corps social, vent debout contre ce premier coup de canif à son histoire nucléaire, et son conseil d'administration, où l'État n'a qu'un tiers des sièges.

Un protocole d'indemnisation a finalement été conclu. Quand Fessenheim fermera, EDF percevra au moins 400 millions d'euros. Ségolène Royal a signé en avril 2017, à quelques jours de la présidentielle, un décret d'abrogation de l'autorisation d'exploitation de la centrale. Le texte est juridiquement fragile. Les élus locaux et certains syndicats l'ont porté devant le Conseil d'État.

Pas EDF. La résistance de l'entreprise qui prévalait dans le quinquennat finissant n'a plus cours pour celui qui s'ouvre. Emmanuel Macron n'a pas voulu rouvrir le débat. Il a repris à son compte l'engagement de son prédécesseur. Fessenheim, dont un des deux réacteurs est à l'arrêt depuis des mois, fermera fin 2018 ou début 2019, au moment où le nouveau réacteur EPR de Flamanville entrera en service. Sébastien Lecornu a un an pour travailler.

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/01/18/20005-20180118ARTFIG00008-nucleaire-le-gouvernement-lance-l-operation-deminage-a-fessenheim.php

_________________
Au plaisir d'être à votre service.
Cordialement,

->Mme Isabelle DEMETTRE
  Responsable et Propriétaire de MASTER BUSINESS
  Consultante-Gérante-Associée Sarl CABINET CTM
  Gérante-Associée Sarl CAPLAIN FAMILY FINANCE
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Le risque nucléaire ...
» La vraie raison de l'utilisations par l'Amérique des armes nucléaires contre le Japon
» #TMCweb3 #environnement : #Nucléaire : les arrêts forcés de réacteurs d’#EDF se multiplient
» #TMCweb3 #environnement : Les Suisses rejettent une sortie accélérée du #nucléaire
» #TMCweb3 #environnement : #Nucléaire : les retards, loin d’être une exception française
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

#TMCweb3 : #Nucléaire : le gouvernement lance l'opération déminage à #Fessenheim :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

#TMCweb3 : #Nucléaire : le gouvernement lance l'opération déminage à #Fessenheim

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MASTER BUSINESS 3.0 :: Du 11 janvier 2012 au 31 décembre 2015 :: Saison 1 :: MASTER BUSINESS 3.0 - V1 :: MASTER BUSINESS 3.0 - V1.1 :: 6ème Etage :: 100% NEWS - Les actualités MASTER BUSINESS :: Environnement-
Sauter vers: